mercredi 13 novembre 2019

A la conquête du Mexique ...en pédalant couchés !



En Mai, nous prenions possession de nos nouveaux vélos de voyage chez Vélofasto à Acigné. Pas n'importe quels vélos...des vélos couchés AZUB dont nous rêvions depuis quelques temps !
Depuis nos premiers essais en 2015, que d'impondérables de tous ordres puis de graves soucis de santé en 2017 suivis de lourds traitements en 2018...bref, cette idée saugrenue a été laissée de côté.
L'année 2019 semble nous ouvrir de nouvelles perspectives, enfin nous pourrons acquérir ces nouvelles machines pour réaliser un grand voyage !
Mais avant de partir au bout du monde, il faut apprivoiser ces nouvelles machines...il faut réapprendre à pédaler, jusqu'à se sentir à l'aise...
Trois voyages en Pays de Loire, en Normandie ainsi qu'un joli tour de Bretagne,  pour un total de 1900 kms, nous ont convaincus que nous avions fait le bon choix. Nous sommes prêts ! il faut dire que les Cyclomigrateurs et les Lescampette nous ont bien influencés...et bien préparés également. Merci les amis !
Ainsi en ce 28 octobre 2019, nous quittons le sol français pour un voyage de près de 5 mois au Mexique, pendant tout l'hiver français !
Vélos emballés chez Catherine et Daniel puis transportés dans la remorque jusqu'à Roissy...c'est déjà une aventure ! Merci les amis pour votre aide.




Nous arrivons au petit matin à l'aéroport Benito Juarez un peu inquiets pour nos vélos. Mais non pas de problème, les momies sont là qui bloquent le tapis ! on dirait 2 momies arrivant tout droit d'Egypte ! Pas de pesos pour prendre 2 chariots nécessaires pour transporter le matos jusqu'à la sortie. Un vrai parcours du combattant pour sortir dans le hall changer les euros...mais surtout pour revenir retrouver Michel . Je dois passer par tous les contrôles et remplir des cahiers ...

Bref, voilà nos paquets plus ou moins stables sur des caddies étroits. Le chauffeur prévu par l'hôtel n'est pas là ! ça commence bien ! j'ai son nom et son téléphone...mais mon espagnol est un peu juste après une nuit sans sommeil. Je demande à une jeune femme préposée au Guichet des taxis de l'appeler pour moi, ce qu'elle fait très gentiment. M.Rodriguez s'était tout simplement trompé de jour...Bon on lui pardonne, il a une grande camionnette où tout rentre et nous aussi : pour 300 pesos, 14€. Nous voici à l’hôtel Cuba dans la calle de la Republica de Cuba (en souvenir de notre voyage en 2014). La chambre est simple mais quand même avec un lit king size...ce qui laisse peu de place aux sacoches mais on arrive à s'organiser. Nous avons prévu d'y passer 6 nuits, le temps d'acclimatation et visiter la ville. La situation est géniale, à 10 mn à pied du Zocalo.

MEXICO   (CDMX)

Le programme est chargé, il y a beaucoup à voir à Mexico. Nous commençons par la visite du
Musée Anthropologique, passionnant et très beau.




el paraguas









A la sortie, nous assistons à la danse des "Voladores, d'origine Totonaque.


Le lendemain, nous prenons le métro pour le quartier Coyoacan où se trouve le Musée Frida Kahlo.
Nous arrivons à l'heure de l'ouverture à 11H mais nous constatons qu'une queue interminable est déjà en place. Après 45 mn de métro et autant de marche, on se dit qu'on ne va pas abandonner ! et bien ce sera 3 heures d'attente avant de rentrer dans la maison bleue !











La Torre Latino Americana







le Palais des Beaux arts

Le parc de l'Alameda





El zocalo


Le Palais National et les superbes fresques de Diego Rivera







La cathédrale






La Poste





Le Palais des Beaux Arts





 


 

L'architecture au gré de nos flâneries...













                                                                 
 


Et puis bien sûr,
 El Dia Del Muerte le 1er Novembre


























fête en famille le soir du 2 Novembre sur le zocalo


Le voyage va commencer...

Déshabillage des vélos avant de prendre la route. Le garage de l'hôtel Cuba nous laisse un territoire très vaste pour l'opération.  Pas de casse pendant le voyage si ce n'est un petit éclat sur la baume du vélo de Michel.







parés pour le grand voyage

L'hôtel accepte de conserver nos rouleaux de papier bulle et les "couches culottes" (si pratiques pour protéger les parties sensibles du vélo)  dans un sac Tati ! jusqu'à notre retour ! 
en  MARS 2020 !                                                             
                 
Pour sortir de Mexico vers le nord, 2 solutions : le bus jusqu'à Teotihuacan en 1h ou le vélo en une journée ! le Lonely Planet fiche la trouille en mettant en garde les touristes en bus risquant d'être attaqué par des braqueurs ! qu'à cela ne tienne, nous irons en vélo ! Nous choisissons un dimanche pour éviter (si on peut dire) un trafic intense.
Il nous faudra parcourir au moins 25 kms avant de sortir de l'agglomération tentaculaire en passant au petit matin dans des quartiers peu engageants, en évitant toutefois le quartier Tepico !

devant l'hôtel Cuba, c'est le départ !

l'avenue de la Réforma est dédiée aux cyclistes le dimanche matin
vérification gratuite

Après 70 kms intenses toujours en zone urbaine, nous sommes soulagés de trouver du réconfort tout près de l'entrée du site de Téotihuacan.
notre Rbnb à San Martin de las Piramides
Après une bonne nuit de repos, nous allons parcourir toute la journée l'immense site archéologique, grimper sur la pyramide du soleil et admirer les  ruines de cette cité antique. Il y a beaucoup de touristes, aussi nous décidons de survoler le lendemain le site en montgolfière, une expérience unique. 








45 mn de bonheur







atterrissage  périlleux


notre pilote Jose Jesus




Jesus et sa sœur testent le vélo couché avec succès

Jeudi 7 Novembre, c'est après 7 kms de route  stressante (camions et pas de bande latérale), nous rencontrons Andrey, un jeune restaurateur en VTT. Il nous accompagne jusqu'à Tula par une route secondaire tranquille ...mais non asphaltée, ou plutôt un horrible chemin caillouteux et poussiéreux.
Nous longeons un des plus gros sites industriels du Mexique et le plus polluant également.
                                                                 


 Andrey nous guide dans Tula et nous initie aux spécialités locales.
;

le PULQUE est une boisson fermentée à base de sève de maguey, une variété d'agave








barbacoa